Monuments et Curiosités

La Halle

La halle

La halle

Bâtie avant le XVIIe siècle sur des piliers en bois, elle fut reconstruite en 1687 par Monsieur Arnaud DARTIGAUX. A l’époque les habitants de la ville furent invités à rapporter les matériaux dont ils s’étaient emparés sur le chantier : poutres, soliveaux, chevrons, tuiles, sans lesquels les bâtisseurs ne pouvaient terminer les travaux.

Tapie au pied de l’église, face à la mairie, c’est une petite halle -arcade massive et compact – dont la surface couverte est de 160m². On remarquera l’assemblage des pièces de bois qui constituent la charpente, les piliers de pierre massifs et voûtes sur la face nord. Huit piliers sur les côtés et un central soutiennent ce bel ouvrage.

La halle fut rénovée en 1986 au cours de l’opération « Bastides et Villages de caractères ».

L’Hôtel de Ville

La Mairie

La Mairie

Ancienne propriété de J.F Bacarrère, avocat de profession et Commandant du 2e bataillon des Hautes Pyrénées en 1793, né à Castelnau le 11 mai 1768.

En 1845, M. de Garac, descendant des Bacarrère, vend la maison à la commune qui y installe la mairie, la salle de justice de paix et l’école, en attendant la construction du groupe scolaire en 1881.

La Fontaine de Cabaré

Fontaine de Cabaré

Fontaine de Cabaré

Elle est située à l’ouest de Castelnau, en bordure de la route de St. Lanne dans la vallée de l’Arrivet.

Ce fut d’abord dans une excavation, une source abondante. On sait qu’au XVIe siècle il y avait un lavoir et une sorte d’auge où venait boire le bétail.

En 1571, Henri de Navarre en se rendant au domaine Laborie s’y désaltera.

En 1638, les troupes de Louis XIII, en quartier d’hiver à Castelanu utilisèrent cette eau.

En 1814, l’armée du maréchal Soult y fit une halte. Le lendemain, le Général Wellington installa un campement à Castelnau et fit provision d’eau à cette même fontaine.

En 1834, la municipalité Sembres fit construire un puisard et élever le monument qu’on voit aujourd’hui.

Les Quatre Moulins d’Arribère

Créés par les Seigneurs de Montus

Le Moulin de Montus, dont la construction a débuté au moyen age et s’est poursuivie aux XVIIe et XVIIIe siècles, avec au XIXe des travaux de réfection et consolidation

Les meules sont en pierre taillée, provenant de la carrière de la Moulère.

Le Moulin du Batan, est construit ver 1740 sur le Louët, il possède trois meules. Vers 1930 le moulin est transformé en mini centrale électrique, et l’électricité alimentera Castelnau.

En 1950 il abritera une laiterie fromagère coopérative.

En 1990 la commune achète le moulin et le transforme en maison d’habitation.

Le Moulin de Laloncagne-dessus, à trois meules, fut construit vers 1740 – sous Louis XV – sur le canal du Batan

En 1937 il fut le repaire de la bande de chiffonniers ayant à leur tête le chef Arca. Le moulin est restauré et habité vers 1950.

Le Moulin de Laloncagne de Parsan Debat construit vers 1590 sous Henri IV reste en état de marche jusqu’au début du XXe siècle.

texte extrait du fascicule Castelnau Rivière Basse, conçu et réalisé par Mmes. Y. Raymond – Despouey et N. Sautet sous l’égide du Syndicat d’Initiative

Les commentaires sont clos.